• Eduquer à la paix dans les écoles

    Eduquer à la paix dans les écoles

     

    Une belle expérience a vu le jour mercredi 20 et jeudi 21 mars dernier.

    Avec 3 merveilleuses cocréatrices, nous avons initié un module "Eduquer à la paix dans les écoles" à L'ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education) de Martinique.

    Le public visé était des T1 et T2, dans le cadre de l'Accompagnement à l'entrée dans le métier.

     

    Le mercredi, j'ai proposé une matinée "Devenir bienveillant".

    Loin de l'idée sirupeuse "sois gentil et compréhensif envers autrui", nous avons abordé les 5 talents à cultiver pour devenir bienveillant :

    - Être présent à soi (son corps, ses émotions).

    - Oser prendre soin de soi, quitte à déplaire.

    - Cultiver un dialogue humain (communication bienveillante).

    - Créer une vie en accord avec qui on est  profondément.

     

    - Discipliner son esprit (psychologie positive).

     

    Jeudi, nous avons co-animé une conférence le matin sur la "Gestion du stress au travail".

    Puis, nous avons poursuivi par des ateliers tournants autour de 4 thématiques.

    - Le braingym, les apports du corps dans les apprentissages

    - L'EFT (Emotional Freedom Techniques) comme ressource pour gérer les émotions

    - La sophrologie, comme ressource pour gérer les émotions

    - Gestion de la colère

     

    Eduquer à la paix dans les écoles

     Voici l'équipe au complet happy

    En commençant en haut à gauche:

    Christine MORIN (EFT),

    Nina BUVAL (Sophrologie),

    Caroline HEQUETTE (Braingym)

    et moi-même, Malika BOUQUETY (Gestion de la colère).

     

    L'expérience a semblé positive pour tout le monde.

    Nous reviendrons probablement la proposer l'année prochaine. wink2

     

    Eduquer à la paix dans les écoles

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :